Portrait sur toile canevas numéroté signé en série limitée inférieure à 10 exemplaires

Format : 1,50 m x 1,00 m 

Commande possible pour d'autres portraits et format à la demande (2,2Om x 1,50m ou 1m x 0,70m)

Qui est Serge Anton ?

Depuis plus de 30 ans, le photographe franco-belge Serge Anton sillonne l’Afrique à la recherche de visages marqués par le temps, empreints d’une spiritualité saisissante. 

Au vue de son incroyable série de portraits réalisés pendant ses nombreux voyages en Afrique , on comprend que le photographe Serge Anton appartient à la lignée des voyageurs. Une légende raconte qu’il passe au moins trois jours avec ses sujets avant de réaliser leur portrait. Un mythe que Serge Anton dément tout en concédant : “aucun de mes clichés n’est volé, ils sont toujours le fruit d’une rencontre. Il arrive même que ce soient les villageois qui fassent le premier pas, quand ils me voient débarquer avec mon gros appareil”.

Ce qu'il dit de lui "Depuis mon enfance, je suis fasciné par les visages. Je ne pouvais pas m'empêcher de les regarder, d'essayer de les lire, d'interpréter leur expression. Je me sentais entouré de livres à visage humain, en un sens. Comme le dit l'adage, assez précisément: le visage est le miroir de l'âme. Je pense que c'est en effet le reflet d'états spirituels ou émotionnels que les humains gardent parfois cachés. Un visage peut aussi simplement refléter une humeur, une disposition éphémère et éphémère. Ou les gens peuvent, comme les acteurs, choisir de porter une certaine expression ou de faire la grimace de manière ludique. En bref: le visage humain est un médium extrêmement polyvalent.

J'ai toujours eu une préférence pour les extrémités extrêmes de la chronologie ou les âges de l'homme: l'enfance et la vivacité insouciante et l'ingéniosité créative et amusante qu'elle représente, et la vieillesse, qui représente la sagesse et la sérénité digne du décès les années peuvent se conférer. En d'autres termes: j'aime les contrastes, les réalités humaines contrastées, les préférant largement au terrain d'entente, que je trouve souvent fade ou sans caractère, prévisible ou simplement moins inspirant. Ces visages, et les regards dans leurs yeux qui les animent, dégagent un mystère que j'espère afficher (pas révéler ni sonder) dans mes portraits.

 

Portrait de Serge Anton : l'homme mauritanien

1 290,00 €Prix

    LA PETITE BOITE JAUNE

    19 rue du Général de Gaulle

    59110 La Madeleine

    HORAIRES

    tous les jours  

    10h - 12h30 / 14h30 - 19h

     

    le vendredi

    10h - 19h

    le lundi fermé

    CONTACT

    0